Savoir faire face à l'acte violent

Présentation

Public visé :

Moniteurs éducateurs en structures d’accueil de jour et de nuit susceptibles d’être impliqués dans un processus d’interaction violent avec un résident en contexte de soins (hors réponse organisationnelle).

Objectifs pédagogiques :

  • Intégrer le cadre juridique, théorique et clinique de l’intervention
  • Identifier les facteurs qui favorisent le passage à l’acte violent ou l’agressivité ainsi que les principes d’une prise en charge adaptée.  
  • Savoir mobiliser des outils de communication spécifiques et des techniques comportementales simples de sécurité.
  • Acquérir des techniques pour faire face à l’acte violent de l’usager, se protéger en restant dans une perspective de prise en charge.

Moyens et méthodes pédagogiques :

Apports théoriques, échanges de concept, partage de situations concrètes.
Mise en pratique de techniques simples de self défense, répétitions, mises en situation,  à partir de situations apportées par les participants.

Intervenants :

Médecin psychiatre
Docteur en droit « santé mentale » 
IDE - service de psychiatrie
Cadre Supérieur IDE - Service de psychiatrie enfants et adolescents
Formateur aux techniques de self-défense

Programme

1-Introduction : Le cadre législatif et réglementaire de l’intervention

L’approche théorique et clinique de l’intervention

  • Les  signes cliniques manifestés par l’usager dans les fonctionnements limites, psychotiques, névrotiques et addicts

2- Les facteurs qui favorisent le passage à l’acte violent ou l’agressivité…

  • les différentes formes d'expression de la violence en psychiatrie
              * les facteurs déterminants qui précipitent l'acte violent
              * liens entre la psychopathologie et l'expression violente
  • phénomène de décompensation
             * L'impact des processus violents sur les dynamiques individuelles        

 Les principes d’une prise en charge adaptée: rôle du professionnel dans la relation avec l’usager  

  • rôle du professionnel : l’accueil et la pose de repères
  • retrouver la possibilité de communication – importance de l’écoute, la suggestibilité.
  • distance et proximité, contrôle émotionnel, désamorçage, actions face à un usager non violent mais en opposition
  • Importance du travail d’équipe : pouvoir partager son vécu en confiance, pouvoir exprimer ses émotions, prendre de la distance, dire ses limites, mettre un sens et trouver des réponses

3-Faire face à l’acte violent en mobilisant des outils de communication spécifiques et des techniques comportementales simples de sécurité:

  • la gestion de crise : les situations de crise, communication et violence
  • Savoir-être et savoir faire en situation violente et/ou dangereuse :
    1. la conduite à tenir relationnelle, avant, pendant et après l’agression : les indices comportementaux, les attitudes à encourager et sécurisantes, la gestion de l’espace, la suggestibilité.
    2. techniques pratiques de contention, défense et dégagement (régulation et révision des gestuelles)

4- Acquérir des techniques pour faire face à l’acte violent de l’usager, se protéger en restant dans une perspective de prise en charge.

  • Echanges autour de situations cliniques apportées par les participants ou l’intervenant
  • simulations pratiques en lien avec ces situations 
  • techniques revues à partir d’actions concrètes : les actions face à un usager désorienté ou violent.
    1. les techniques comportementales de sécurité et le contact physique lors d’une agression, bousculade, violence verbale.
    2. les interventions qui réduisent les risques de blesser et se blesser en situation de crise : reprendre un objet dangereux, se protéger (morsures étranglements…), immobiliser en utilisant des techniques simples (self défense)
    3. les techniques de self défense pour se protéger

Modalités d'inscription

Modalités :

Durée : 3 jours soit 21 heures
Lieu : en intra uniquement
Tarif : nous consulter

Contact

Nathalie CHAVE - Chargée de mission formation
05.34.41.38.87     
formation@pro-learning.fr