Devenir sauveteur secouriste du travail

Finalité: 

Devenir Sauveteur Secouriste du Travail

Objectifs pédagogiques opérationnels: 

Les stagiaires seront capables de :

  • Intervenir efficacement face à une situation d’accident
  •  Mettre en application ses compétences de SST au service de la prévention des risques professionnels dans son entreprise
Public visé: 
Toute personne souhaitant devenir Sauveteur Secouriste du Travail
Pré-requis: 

Etre salarié de l’entreprise.
Amener obligatoirement une photo d'identité en vue de la délivrance du Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail

Moyens et méthodes pédagogiques: 

Moyens matériels :

  • Power point
  • Outils d’apprentissage : plan d’intervention, mannequins (adultes, enfant, bébé), défibrillateur, kit de plaies,  outils de 1er  secours, plaquette

Méthodes pédagogiques :

  • Exercices pratiques, cas concrets, simulations d'accidents
  • Aide mémoire remise en fin de stage à chaque participant
  • Support pédagogique remis aux participants
Modalités de suivi et d’évaluation : 
  • Modalités de suivi : Feuilles d’émargement, certificat de réalisation, attestation fin de formation.
  • Modalité d’évaluation des stagiaires : Grille de certification des compétences du SST
  • Validation des acquis lors d'une évaluation certificative réalisée par le formateur, en vue de la délivrance d'un Certificat INRS de Sauveteur Secouriste du Travail valable 24 mois.
  • Modalités d’évaluation du formateur et de la formation : fiches d’évaluation à chaud et fiches d’évaluation à froid 3 à 6 mois après la formation.
Contenu: 

JOUR 1

1. Etre Capable de situer le cadre juridique de son intervention

  • Connaitre les éléments fixant le cadre juridique de son intervention au sein de son entreprise et en dehors de celle-ci ;
  • Etre capable de mobiliser ses connaissances du cadre juridique, lors de son intervention.

2. Etre Capable de situer son rôle de SST dans l’organisation de la prévention de l’entreprise

  • Etre capable d’appréhender les notions de base en matière de prévention pour en situer l’importance dans l’entreprise ;
  • Etre capable de situer le Sauveteur Secouriste du Travail en tant qu’acteur de la prévention.

3. Etre Capable de contribuer à la mise en oeuvre d’actions de prévention

  • Etre capable de repérer les situations dangereuses dans le cadre du travail ;
  • Etre capable de supprimer ou réduire, ou de contribuer à supprimer ou réduire les situations dangereuses.

4. Etre capable d’informer les personnes désignées dans le plan d’organisation de la prévention de l’entreprise de la/des situation(s) dangereuse(s) repérée(s)

  • Etre capable d’identifier qui informer en fonction de l’organisation de la prévention de l’entreprise ;
  • Etre capable de définir les différents éléments, les transmettre à la personne identifiée et rendre compte sur les actions éventuellement mises en oeuvre.

JOUR 2

5. Etre capable de réaliser une protection adaptée

  • Etre capable de mettre en oeuvre les mesures de protection décrites dans le processus d’alerte des populations ;
  • Etre capable de reconnaitre, sans s’exposer soi-même, les dangers persistants éventuels menaçant la victime de l’accident et/ou son environnement ;
  • Etre capable de supprimer ou isoler le danger, ou soustraire la victime au danger sans s’exposer soi-même

6. Etre capable d’examiner la(les) victime(s) avant/et pour la mise en oeuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir

  • Etre capable de reconnaître, suivant un ordre déterminé, la présence d’un (ou plusieurs) des signes indiquant que la vie de la victime est menacée ;
  • Etre capable d’associer au(x) signe(s) décelé(s) le(s) résultat(s) à atteindre et de le(s) prioriser.

7. Etre capable de faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise ou l’établissement

  • Etre capable de définir les différents éléments du message d’alerte qui permettront aux secours d’organiser leur intervention ;
  • Etre capable d’identifier, en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise, qui alerter et dans quel ordre ;
  • Etre capable de choisir, parmi les personnes présentes et selon les critères prédéfinis, celle qui est la plus apte pour déclencher l’alerte ;
  • Etre capable de transmettre aux secours appelés, ou à la personne choisie pour alerter, les éléments du message afin de favoriser l’arrivée des secours

JOUR 3

8. Etre capable de secourir la(les) victime(s) de manière appropriée

  • Etre capable, à l'issue de l’examen, de déterminer l’action à effectuer, en fonction de l’état de la(les) victime(s), pour obtenir le résultat à atteindre ;
  • Etre capable de mettre en oeuvre l’action choisie en utilisant la technique préconisée ;
  • Etre capable de vérifier par observation, l’atteinte et la persistance du résultat attendu ainsi que l’évolution de l’état de la victime, jusqu’à la prise en charge de celle-ci par les secours spécialisés.

9. Le dispositif de validation des SST : 2 épreuves certificatives